Un partenariat pour un parc d’équipement toujours à la pointe

 

Créateur d’offres de financements innovants, INFIBAIL met en œuvre des solutions adaptées au secteur de la santé allant des équipements informatiques aux matériels médicaux, mettant ainsi à la portée des professionnels les dernières technologies. De son côté, STERIS, constructeur américain de matériel médical, propose une gamme d’équipements dans le domaine du bloc opératoire et de la stérilisation des dispositifs chirurgicaux. Récit d’un partenariat réussi.

 

L’avènement de la chirurgie mini invasive à pour conséquence le développement, par les fabricants de dispositifs médicaux et d’instruments de plus en plus fragiles, de plus en plus miniaturisés et donc de plus en plus difficiles à stériliser, rapporte Sylvie Muraz, Healthcare manager France chez STERIS. En outre, la stérilisation basse température est une technologie, qui prochainement deviendra incontournable, face à la désinfection de haut niveau difficilement applicable dans le cas des dis- positifs médicaux ».

De ce fait, STERIS, à travers sa gamme de stérilisateur basse température VPRO, répond aux nouvelles contraintes des établissements de santé qui s’équipent de robot ou de matériel sensible, ainsi qu’aux dispositions réglementaires en vigueur et relatives à l’utilisation des dispositifs médicaux.

Une offre coût par cycle

« Nous avons appelé notre offre STERIS FINANCIAL SERVICES, poursuit Olivier Coulon Healthcare Sales manager INFIBAIL. Bien plus qu’une offre, il s’agit d’une solution globale dont le finance- ment n’est qu’une des composantes, car elle intègre l’équipement et son financement, mais également l’ensemble des services et consommables nécessaires au fonctionnement (installation, SAV, qualification, logiciels et consommables) ». Cette solution est disponible pour tous les équipements STERIS, que ce soit la gamme « IPT » (laveurs et stérilisation basse température) ou « SURGICAL » (tables et salles intégrées), cette dernière gamme de produits venant de faire l’objet d’un référencement UGAP. L’objectif d’INFIBAIL est de redonner aux directeurs d’établissements de la souplesse et l’adaptabilité face aux changements potentiels, tout en préservant leur capacité d’investissement. Elle permet aussi d’évoluer vers des changements de gamme ou de technologie afin de disposer d’un parc toujours fonctionnel et adapté aux besoins des praticiens.

L’innovation vient du fait que l’offre se construit autour d’une durée d’utilisation et d’un volume d’activité, ajustable dès que nécessaire, et non sur la durée d’amortissement comptable. Cette offre permet donc à des établissements, y compris de faible activité, de pouvoir dis- poser des technologies les plus récentes.

« En ce qui concerne la gamme VPRO, nous avons développé l’offre coût par cycle également appelée « Fee per Clic ». Le client est facturé sur la base du nombre de cycles de stérilisation mensuel, lequel est ajusté périodiquement en fonction de l’évolution de son activité ».

 

Un rapprochement évident

« Nous avons choisi STERIS, car c’est un acteur incontournable du domaine de la santé disposant d’une gamme d’équipements et de services performante, reprend Olivier Coulon. La gamme VPRO en est un exemple dans le domaine de la stérilisation basse température. De plus, la recherche de solutions innovantes pour toujours mieux répondre aux besoins des clients est véritablement une caractéristique commune à STERIS et INFIBAIL. Le rapprochement entre nos deux sociétés était donc une évidence. L’expertise d’INFIBAIL dans le développement d’offres sur mesure et sa capacité à accompagner STERIS dans la mise en œuvre de

« STERIS FINANCIAL SERVICES » a clairement renforcé nos synergies et permis le succès de ce projet pour la plus grande satisfaction de nos clients ».

« En partenariat avec INFIBAIL, conclut Sylvie Muraz, nous permettons aux établissements de santé de s’équiper des dispositifs technologiques innovants, dès à présent, en ne payant que ce qu’ils consomment et sans mobiliser de budget d’investissement ».

HYG1  •  TECHNOLOGIES ET INNOVATIONS HOSPITALIÈRES mai  2017